15 choses à savoir avant d’aller à Cuba


cuba

Cuba, change a une vitesse folle depuis la levée de l’embargo par les États- Unis. Le nombre de touristes augmente en masse. Tout le monde en parle, mais effectivement, si cette destination est sur ta liste, ne tarde pas pour t’y rendre! Quand je suis arrivée à Cuba, j’avais une sorte d’image figée en tête et des clichés un peu naïfs. C’est un pays qui m’a énormément questionné. Cet article peut avoir des allures de voyage « radin malin », mais il ne faut pas s’y fier. C’est plus pour te permettre d’arriver avec une idée du fonctionnement général afin que tu puisses te concentrer sur autre choses que les arnaques classiques et profiter au maximum de l’expérience de ton voyage 🙂

♥ Une carte touristique il te faudra

Finalement plutôt simple et rapide à obtenir. Tu peux te rendre au consulat de Cuba à Paris ouvert du Lundi au Vendredi entre 9h et midi. Il te délivre la carte immédiatement pour 22 €.

♦N’oublie pas ton passeport et la copie (sur ton tel) de ton billet direct pour Cuba.

♦Si tu pars du Mexique tu peux acheter la carte à l’aéroport avant le départ.

♦Il te faut aussi une attestation d’assurance rapatriement avant ton départ. Si tu en as une avec ta carte bancaire, ça se fait en 2 secondes par téléphone et on te l’envoie par mail. ( dans les faits on ne me l’a pas demandé à ‘arrivée).

♥ Il existe 2 monnaies: une pour les cubains / une pour les touristes

Avec ta carte bancaire tu reçois des CUC au distributeur. Les cubains, eux reçoivent des CUP (pesos cubain).

Pour faciliter tes achats, tu peux échanger à la banque ou parfois dans la rue (devant la banque ou pas loin) tes CUC en CUP.

Retire une bonne somme d’argent pour limiter tes frais et parce que parfois tu es limité dans le montant que tu peux obtenir au distributeur.

Tu peux aussi échanger tes euros mais attends-toi encore une fois à faire la queue pendant des heures! Donc, je te déconseille l’option. (Tu peux en prendre sur toi juste au cas où il n’y aurait plus de billet dans le distributeur…)

cuba

♥ Tout se négocie à Cuba!

On me l’avait dit. Mais je n’avais pas vraiment saisi!  Vu que les Cubains ne sont pas toujours très réactifs en négociation, j’ai d’abord pensé que c’était parce qu’ils ne lâcheraient rien. Mais si tu persévères tu peux vraiment diviser les prix par 2 ou 3. Sachant que tu paies déjà environ 25 fois plus que le prix Cubain… C’est pas abusé d’essayer.

♥ Le vrai coût de la vie

Le truc c’est que les prix paraissent élevés pour un pays sous- développé en comparaisons du niveau des services. Donc, une fois que t’es au courant, pas de surprises !

Attention: tous les prix que ce soit l’une ou l’autre des monnaie sont affichés avec un signe $ qui prête à confusion et les arnaques surtout à La Havane vont pimenter ton voyage.

En y regardant de près , quand les prix affichés sont plutôt élevés: un hamburger à 65$ , 12$ l’ananas forcément c’est en CUP!

Et même pour les petits prix ça marche: 1$ pour un verre de jus de canne à sucre par exemple, c’est 1 pesos cubain pas 1CUC comme on pourras te le faire croire !!

Chez le marchand de fruits, à la boulangerie, parfois dans les taxi on peut te rendre la monnaie en CUP, donc il faut bien compter ce qu’on te rend en fonction de la monnaie et faire un petit calcul rapide. 1 CUC = 24 CUP

Le mieux , c’est encore de te faire des amis cubains, qui paient pour toi et tu les rembourses, tu paieras tout 25 fois moins cher… après 2/3 jours tu seras initié aux prix normaux et ça te donnera une base de référence.

Mes potes Cubain m’ont d’ailleurs conseillé d’échanger mes CUC en CUP pour avoir de plus petites coupures et pouvoir payer sans la conversion monétaire.

Mais il arrive que même en connaissant le prix, tu paies le prix réservé au touriste car simplement tu n’es pas cubain. C’est la vie !

Sinon tu seras obligé de te faire à l’idée que tout « est cher » pour ce que c’est …

cuba

♥  Les casa Particulares

Si tu cherches à voyager en budget backpacker et réduire au max tes dépenses, n’hésite pas à négocier les prix des chambres. En tout cas, les casa sont meilleur marché que les hôtels qui sont chers et assez vétustes.

Tu peux souvent faire baisser de quelques CUC le prix du déjeuner si le prix de la chambre ne bouge pas. Mais ça aussi n’hésite pas à annoncer ton budget au départ, souvent le prix de la chambre descend.

Tu peux réserver sur Homestay.com ; Rbnb ; casaparticulares.com (attention, une fois sur place le site Rbnb à du mal à fonctionner avec le réseau wifi cubain ). J’ai réservé sur Homestay le plus souvent mais en fait au bout de quelques jours, j’ai cherché des chambres directement sur place.

Souvent, on te dira que tout est plein, blablabla, mais une fois sur place , tu verras que l’offre ne manque pas!

N’oublie pas de noter l’adresse sur un papier pour ton chauffeur de taxi, avec le numéro de téléphone et quelques repères géographiques en plus c’est mieux. Et non, le GPS n’existe pas à Cuba et bien souvent le chauffeur te demande si tu sais où se situe la maison???? heu mec, je te rappelle que je ne suis pas du coin… Au retour à La Havane j’ai repris la même adresse, au moins je savais lui expliquer la direction  🙂

En général si tu voyages seul ou à 2 tu peux prendre le risque d’arriver sans rien de prévu et faire le tour des casas une fois sur place: tu pourras en trouver une à ton goût, tu te rendras mieux compte de la localisation, tu rencontreras ton hôte en direct et tu pourras négocier le prix de la chambre 😉

♥ Les moyens de transports

Pour aller de l’aéroport au centre de La Havane et vice versa. Le coût du taxi est entre 25 et 30 CUC. Au retour on a trouvé un taxi pour 20 CUC. Tu peux toujours réduire ton Budget.

Le bus est souvent plein des jours à l’avance. Si tu veux choisir de voyager en bus il faut donc aussi t’y prendre à l’avance. Le mieux est de te rendre à l’agence le jour de ton arrivée dans une ville. Moi qui n’aime pas trop planifier, j’ai renoncé à cette option.

Attention, à La Havane,il y a 2 gares routières: une pour les Cubain (on a refusé de m’y vendre des billets) et  » Viazul » pour les touristes .

Sinon tu peux négocier à bon prix le taxi collectif et ça peut se faire jusqu’au dernier moment.

Si tu as un budget extensible, il te reste l’option de louer une voiture, ça te permettra aussi de sortir du circuit touristique un peu blindé. Mais mieux vaut être à plusieurs car là on te prend carrément pour le roi du pétrole.

Le coût est d’environ 80/ 100 € la journée et il vaut mieux prévoir la location depuis la France car il n’y en pas tant que ça sur le marché semble t-il.

Le moins cher et l’aventure garantie: Essayer de voyager avec les Cubains. Mais il faudra être très malin et encore une fois, très patient. Et dans ce cas il te faudra des CUP en poche! Tu peux te mettre sur le bord des routes avec les Cubains et attendre le passage du « bus » qui ressemble plus à un camion. Ou encore te faufiler à la gare routière jusqu’au départ et tenter de payer directement dans le  » bus « .

Si tu y arrives n’hésite pas à m’envoyer une photo de ton voyage avec la chèvre à et le bébé sur les genoux à l’arrière du camion!

cuba

♥ Les magasins

♦ Sont totalement vides ou presque …

Pour commencer, j’ai mis 4 jours à trouver un magasin à « proprement parler ». Des tas de produits n’existent pas à Cuba (pour ne pas dire presque tout) et quand ils existent ils sont assez chers. Prévois d’emporter tout ce dont tu as besoin. Trouver un produit quelconque est une vraie chasse au trésor! Et généralement quand tu le trouves par chance, c’est hors de prix!!!

Prévois des lingettes!!!! Toujours utiles…

Ps: pas de tampons hygiénique, pas de crème solaire par exemple. (en tout cas je n’en ai pas trouvé)

Un magasin peut aussi être une simple chaise devant une porte avec 3 articles posés dessus à Cuba. Il te faudra donc avoir l’oeil aiguisé parfois!

♦ Ne te fies pas aux heures d’ouverture indiquées sur les magasins.

Généralement « les boutiques »  ferment autour de 17h. Parfois l’heure est indiquée sur la porte. Mais quoiqu’il en soit, le magasin ferme plus ou moins quand les employés ont décidé que c’était l’heure. Et d’un jour à l’autre les horaires indiqués ne sont pas les mêmes…

Je suis même allée demander une fois l’heure de fermeture pour m’assurer de pouvoir acheter de l’eau avant de rentrer. On m’avait confirmé 19h comme sur la porte. Quand je suis repassée à 17h30 ils étaient en train de fermer. Ils m’ont ouvert la porte mais le mec juste derrière moi est resté dehors! Quand c’est l’heure , bah non, c’est pas toujours l’heure. Voilà, voilà …

♥ Aider

Pour cette raison, il arrive souvent qu’on te demande si tu n’as pas du savon, de la crème pour le visage, du maquillage ou encore un jean, un short, des baskets, un crayon, une gomme ou un caramel !!! Si tu peux l’ajouter dans tes bagages, c’est clair que tu feras des heureux !! N’hésites pas à donner des fringues que tu ne voudrais plus à la fin de ton voyage …

cuba

♥ Internet

Prévoir un budget pour internet si tu veux te connecter et de la patience.

La carte d’une heure est vendue dans un bureau spécifique à 1,50 CUC pour une heure. Pour se la procurer, la queue est souvent interminable (environ une heure voir plus) , donc pas mal de vendeurs revendent dans la rue la même carte à 3 CUC (2 à Viñales). Négociation possible dans ce cas aussi mais beaucoup moins le week-end quand la boutique est fermée. Le Cubain a de la ressource ! Tu comprends rapidement que c’est ça ou rien!

Si tu comptes aller sur internet je te recommande d’acheter directement une carte de 5h, ça t’évitera les heures de queue dans chaque ville.

Ensuite il faut se rendre sur les places ou devant les grands hôtels (à La Havane) pour pouvoir accéder au réseau. Comme tu peux l’imaginer, tu ne seras pas seul.Tu reconnais facilement les points wifi à la foule ! Et la connexion peut prendre un certain temps… patience.

♦ N’oublie pas ton passeport ou au moins une copie pour acheter ta carte !

♥ Cuba est super Safe!

Bah oui, en même temps, tu peux pas louper les rondes de flics et les contrôles sur les routes et en ville. Généralement ce n’est pas pour toi, les prisonniers sur cette île magique, sortie d’un autre temps, sont ses habitants. Je me suis vraiment sentie en sécurité pendant ce voyage. Quand à la notion de LIBERTÉ, je t’en parlerai surement prochainement…

Ce jour là un agent m’a demandé de ne pas m’asseoir sur le muret 😉

♥ La météo

Seulement 2 saisons à Cuba. Une plus humide l’été. J’y suis allée en hivers donc plus sec.

D’abord je suis frileuse!!

Dans la journée, le temps varie, il  a fait parfois chaud (environ 27/ 30 degré) moi j’adore ! Mais on a eu aussi des journées pluvieuses et dans ce cas le thermomètre descend facile au-dessous des 20 degré… et là, j’aime beaucoup moins. Donc pars équipé 😉

Le soir, j’ai trouvé le vent froid,  perso, j’ai sorti la doudoune tous les soirs (et j’étais loin d’être la seule 😉 ).

Au fait, si tu visites Cuba en période sèche, évite la balade aux chutes d’eau à Trinidad, car il n’y a pas de chute à voir, étant donné qu’il n’y a pas d’eau hehe 🙂

♥ Se nourrir

Tu seras peut-être surpris de trouver des restos au prix de Paris à La Havane, mais continue de chercher, il y en à plein à des prix bien plus raisonnables. Ne te fie pas à la façade: le mieux peut-être le moins cher ! Regarde tous les menus.

Tu pourras trouver des endroits où manger pour 3,50 CUC, exactement le même menu que dans ceux où on te facturera 15 CUC + des taxes, un service éventuel ou autre rajout dernière minute parce que chez toi t’as un vrai salaire. Tout s’explique ! Ou pas.

Et en mangeant avec les Cubains, le même plat (poulet/riz) me coûte soudainement 1$ !

La langouste est réservée aux touristes par exemple. Les cubains n’ont normalement pas le droit d’en manger. C’est un peu spécial aussi… J’ai une petite anecdote à ce sujet lors de mon arrivée à La Havane. Un mystère que j’ai finalement élucidé.

cuba

♥ Boire

Pas d’eau potable à Cuba. Il faut donc toujours penser à l’achat de bouteilles d’eau. Généralement la bouteille est vendue 2 CUC. A La Havane je n’ai pas trouvé en dessous de 1,50 CUC. Dans dans certaines villes comme à Playa Larga, dans des restaurants locaux tu peux en trouver pour 0, 70 CUC. Bref, si tu consommes plus d’eau que de Rhum comme moi, ça vaut elle coup de chercher un peu où trouver les bouteilles les plus rentables de la ville…

Tu peux aussi investir dans des pastilles d’eau ou une bouteille filtrante. Perso, j’ai choisi la facilité, j’ai acheté mes bouteilles !

L’alcool c’est comme en France, le cocktail au prix de la bouteille. Mais ça du coup c’est moins cher! Tu peux donc t’hydrater à la vitamine « R »! J’exagère un peu, enfin à peine.  Tu peux trouver les Mojitos à 1, 50 CUC par endroits. Mais évidemment dans un petit verre en plastic 😉

♥ Parler Espagnol est un vrai plus

Je te recommande la méthode Harrap’s si tu veux te lancer! J’ai voyagé avec un ami qui ne parlait pas Espagnol au départ et avec ce petit bouquin, à la fin du voyage il tenait une conversation! Magique!!!

C’est quand même plus facile  d’obtenir un renseignement ou de négocier quand t’as 2/3 notions d’Espagnol. Personnellement, j’adore rencontrer du monde en voyage et échanger. L’Anglais forcément c’est pas encore la tasse de thé des Cubains. Certain baraguines un peu mais ils sont rares.

Eventuellement tu pourras tomber sur un vieux qui parle Russe car c’était enseigné par le passé à l’école. Aujourd’hui les petits Cubains apprennent qu’en France les enfants cirent les chaussures dans les rues, l’occasion de comparer et d’apprécier le confort de leur vie. Bon, à midi ils ont cours de Salsa et ça on devrait l’inclure à nos programmes!

cuba

♥ La danse

Mon coup de coeur!! J’adore danser et pourtant (ceux qui me connaissent savent que j’ai des petits soucis de rythme 😉 ) … mais tu trouveras toujours un Cubain pour te tendre la main et t’initier à la Salsa ou la batchata!! Il sont sympa, patients et tu danses comme par magie toujours merveilleusement lol.

Tu peux danser notamment: Sur la place de l’Eglise à Viñales, dans des tas d’endroits à Trinidad tout autour de la place principale entre autre.  À Playa Larga, au 24 ou le week-end au bosquet où le vendredi soir tu as carrément un petit show !!

Par contre à La Havane, par 2 fois je me suis vue refoulée dans des endroits avec des prétextes bidons. Mais là encore il y a des lieux exclusivement réservés aux Cubains et d’autres mis en place spécialement pour toi…

cuba

♦ Pour le reste ajoute ton expérience dans les commentaires car je ne suis pas allée partout 😉

Retrouve mon itinéraire ici : Première semaine: La Havane et Viñales / 12 jours à Cuba :Trinidad, Playa Larga …

Rendez-vous sur Hellocoton !Recherches utilisées pour trouver cet articleDis-moi où je peux trouver la boulangerie la plus proche

4 thoughts on “15 choses à savoir avant d’aller à Cuba

  • 5 avril 2017 at 14 h 21 min
    Permalink

    Sympa l’article. Merci pour les conseils

    Reply
  • 2 juin 2017 at 10 h 46 min
    Permalink

    Super article 🙂 j’aurais juste aimer savoir si l’aéroport dont tu es bien arrivée c’est Varadero ? Parce que j’ai réservé une casas particulares à Matanzas et ils me demandent 25 CUC pour le trajet, or c’est vachement plus proche que la Havanne. Merci pour tous ces détails en tout cas 😉

    Reply
    • 2 juin 2017 at 11 h 03 min
      Permalink

      Coucou Charline, Je suis arrivée à l’aéroport de la Havane. Essaie de négocier sur place, tu peux aussi trouver quelqu’un pour partager le taxi à l’aéroport. Je t’avoue que à l’aller j’ai payé les 25 cuc. Je suis arrivée avec 3 heures de retard, il faisait nuit, j’étais creuvée… A l’aéroport ils savent que tu n’as pas trop le choix donc pas facile de négocier. Surtout qu’avec la culture communiste, les chauffeurs se mettent tous d’accord sur un prix à ne pas descendre… Mais tu peux essayer quand même 😉 Bon voyage!

      Reply

Laisser un commentaire

3 clés pour partir sans plus attendre - Ebook offert !
x