Cuba : Première semaine de La Havane à Viñales

En 18 jours, j’ai découvert uniquement la partie ouest de l’île: Allant de La Havane à viñales, Cienfuegos, Trinidad, Playa Larga avant de retourner à La Havane. 

Dans cet article je te propose de découvrir les 6 premiers jours de mon voyage.


Etape 1: La Havane

Je ne suis pas une grande fan des itinéraires tout tracé. Je suis partie à Cuba avec quelques noms de villes en tête. Ensuite, j’ai jeté un coup d’oeil sur la carte une fois sur place. J’avais réservé les 2 premières nuits à La Havane à mon arrivée sur le site Homestay. De l’aéroport, le taxi m’a conduit jusqu’au centre de la Havane. Ma première surprise, il s’arrête régulièrement pour demander les indications pour trouver l’adresse.

cuba

Dès le premier jour, je me suis rendue à la station de Bus pour réserver un billet. Mais le bus était déjà complet pour un départ deux jours plus tard. J’ai donc opté pour le taxi collectif.

Puis près avoir arpenté les rues du vieux Habana le reste de la journée, je pensais déjà à la prochaine étape du voyage. Une journée qui transporte dans l’univers de Cuba comme je l’imaginais. Avec, ses ruelles colorées, ses voitures datées, la musiques qui anime les lieux touristiques, ses places pavées… Cuba à le charme d’un musée à ciel ouvert. Mais rien qui ne me laisse ébahit comme je l’avais supposé.

cuba

Le deuxième jour, j’avais cependant envie me sentir d’avantage confronté au pays dans sa réalité. Je me suis baladé dans le Habana Centro, de l’autre côté du Prado. Là où vivent les les cubains semble t-il.

Est ce que ça m’a fait vibrer?

Ma première impression au fil des rues, c’était un sentiment de laissé à l’abandon. La poussière recouvre la ville, les maisons tombent en ruines, comme si ce pays sortait de la guerre après un bombardement.

Cuba

Le soir, mes hôtes, m’ont accompagné en bus à  la forteresse de San Carlos de la cabaña. Chaque soir, à 21h pétante la tradition veut que l’on y tire un coup de canon. « La seule chose ponctuelle à Cuba » comme me précise Yuñer chez qui je loge. En rentrant lui et son compagnon (pas un couple anodin à Cuba) me propose d’aller dîner avec eux. Enfin, je peux échanger sur tout ce qui me surprend depuis mon arrivée. La suite de la conversation n’a fait qu’alourdir le portrait. Mais la soirée était vraiment sympa, on s’est baladé dans le quartier chinois sur le retour (et oui il y a un quartier chinois à la Havane! ), et ils m’ont montré en riant le « Prado » des Cubain, la rue qui mène à la place où on capte le WIFI dans le Havana Centro…

cuba
Le bus des Cubains à La Havane

→→ Clique ici pour accéder à ma vidéo:arrivée à la Havane

« Taxi Collectivo »

Au final j’ai payé 20$ (au lieu des 12$ du bus). Le taxi venant me chercher devant ma « casa » et m’emmenant à ma nouvelle adresse, je m’en sortais pas mal.

Mais c’était sans compter la panne!

Le moteur de notre bon vieux taxi à lâché au bout de quelques minutes de trajet.  Finalement le voyage commence à se pimenter un peu! Une camionnette qui passe par là s’arrête et son chauffeur propose de nous embarquer. Sa femme se retrouve à l’arrière avec les sacs et nous on s’entasse à 6 dans à l’intérieur de son engin.

cuba
Rappel: tout se négocie toujours à Cuba!

Le voyage de 2 heures a finalement duré 5 heures. Et je peux te dire que notre chauffeur de fortune a  gagné sa journée! Un médecin gagne en moyenne entre 15$ et 40$ par mois à Cuba, là le gars a ramassé 120$ en 5 heures! (bien mérité vu la route! )

Evidemment ce genre de pratique n’est pas autorisée, et il nous avait bien expliqué de dire à la police en cas de contrôle qu’il nous rendait service gratuitement.

cuba
On roulait quand même assez vite pour dépasser les vélos!

Etape 2: Viñales

Cuba

Mon premier coup de coeur à Cuba ! En arrivant dans ce petit village aux maisons en couleur. Le décor me transporte illico. A Cuba, difficile de dater une époque, en ville tout se mélange, les carrioles avec les chevaux, les vieilles voitures américaines, mais aussi les bus touristiques ou les taxis flambants neufs!

cuba

Je suis impatiente de découvrir les environs verdoyants dans la vallée. A peine les sacs déposés dans la « casa », je pars m’y balader à pieds.  Au milieu des collines qui entourent la vallée, je découvre les champs d’ananas et les plantations de tabac et de café qui recouvrent l’endroit.

cuba

A Viñales l’activité classique, c’est la balade à cheval qui te fait traverser les plantations. Mais tu peux aussi choisir de te balader à pieds ou encore louer un vélo.

Une balade à cheval dans la vallée

J’ai choisi le cheval pour 4$/ l’heure. Et pour les chevaux , bien que j’ai demandé avant si ils n’étaient pas trop maigres, autant te dire que j’en n’ai pas ressenti qu’ils pétaient la forme. Du coup, en plus de culpabiliser, je flippais que ma monture ne meurt sur place. Surtout quand mon guide, lâche un petit coup de fouet en me disant que sinon le cheval va s’endormir… hmmmm?!?

Mais j’essaie de me consoler en me disant que ce gamin qui nous sert de guide, aura ces quelques pesos dans la poche à la fin de la journée.

Lors de la balade tu apprends donc, tout sur le café, grâce à un charmant Cubain passé d’âge. Sa méga moustache, ses bottes en caoutchouc et son chapeau en paille peint en rouge, caractérisent le bonhomme au pouvoir comique et un peu cosmique aussi. Il te fait  goûter à la vitamine « R » comme il dit: « Son secret pour démarrer la journée du bon pied » (là tu pourras d’ailleurs constater les ravages de l’alcool sur un visage). Moi, j’ai failli achever la mienne rien qu’en goûtant une gorgée! En tout cas il m’aura bien fait rire.

cuba

Deuxième étape de la balade, une grotte avec un pseudo bassin. Cette partie j’ai pas adoré. En fait je n’y suis même pas entré. Il fallait faire la queue pour se retrouver avec plein de monde dans le noir, dans un espace réduit, pas trop ma tasse de thé (N’oublie pas ta monnaie pour passer à la caisse locale!).

Et pour terminer la balade, la démonstration de la culture de tabac, comment le ramasser, le faire sécher, la macération des feuilles pendant une année ou plus et comment le rouler. Tu pourras même le tester, trempé dans un peu de miel !!

Chaque famille a sa recette pour donner un goût particulier aux feuilles lors de la macération. Le Mojito du tabac en quelque sorte. Ces fabriques artisanales vendent leurs cigares à des prix bien plus abordables que les les fameux cigares Cubains. De plus ils sont 100% naturels.  Lors de la démonstration, le gars nous expliquera que l’état ramasse 90% de la récolte et qu’il leur reste donc 20% pour la famille et la vente. (aucune erreur dans les chiffres de ma part 😉 )

cuba

Si tu penses rapporter des cigares de Cuba, évite de les acheter dans la rue à La Havane.Apparemment, il s’agit souvent de feuilles de bananes roulées!

cuba
Casa Mojito: Un bar agréable pour te rafraîchir au retour de la balade. Juste en face du terrain de baseball sur le chemin qui remonte vers la ville.

A Viñales, j’ai adoré l’ambiance de la place de l’église, très animée le soir. Il y a aussi dans l’angle de la place, un endroit sympa avec des concerts live. Tu peux y danser la salsa évidemment mais y observer les Cubains danser c’est juste exceptionnel. Un mélange de break danse et de salsa avec des figures incroyables en se balançant la danseuse à tour de rôle. Un autre style que le Chacha de Julien Lepers dans danse avec les stars.

cuba

Je suis restée 3 nuits à Viñales, et je me suis dit que c’était trop court pour prendre son temps. J’aurais pu aller faire un tour à Cayo Jutias, réputée comme une très belle plage, ou observer la vue du Belvédère. J’ai préféré flâner dans les rues, et retourner me balader dans la vallée. Au fond, on voit d’énormes buttes calcaire sorties de nulle part: Les mégotes. Un paysage unique, classé au patrimoine de l’UNESCO.

cuba

La dernière nuit j’ai migré dans la casa d’en face, faute de réservation anticipé. J’ai goûté au menu de la maison. Pour 10$ tu te retrouves devant une table avec une multitude d’assiettes. Soupe, crudité, plat, dessert, le tout servi en même temps. Le prix proposé est souvent le même partout. Mais tu peux toujours le négocier. Pour le reste c’est vraiment un coup de bol en fonction de la cuisinière! Celle là en tout cas c’est une adresse que je peux te recommander, c’était super bon. Mais à y retourner, je choisirai une casa proche de la vallée, plutôt que dans le village. Juste pour avoir la vue sur les champs au réveil.

cuba
C’est ici: 25$ la nuit. (Si tu trouves du monde avec qui partager tes chambres, tu peux souvent y dormir à 3 ou 4)

Tous les autres jours j’ai mangé dans le meilleur qualité/ prix de la ville …

  cuba cuba

→→ Clique ici pour accéder à ma vidéo sur Viñales

♥ Si tu ne l’as pas déjà fait, abonne- toi à la News letter du blog!!! laisse moi ton nom et ton e-mail dans le formulaire ci-dessous et reçois ton ebook  » Sauve qui peut  » en cadeau. ⇓⇓⇓

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

3 clés pour partir sans plus attendre - Ebook offert !
x