Japon “authentique”: Matsue dans la préfecture de Shimane

 Route de Matsue Japon

♥ Le Japon “Authentique”

Moins fréquenté par les Européens que le traditionnel triangle d’or Japonais. la région de Shimane a préservé son paysage traditionnel  authentique.

C’est mon troisième voyage au Japon et j’avais envie de sortir un peu des villes que j’avais déjà visité précédemment. Un ami blogueur de voyage, spécialiste du Japon, me parle lors du dernier salon du tourisme de la région de Shimane et m’incite grandement à aller y faire un tour. Je suis très tentée mais je ne sais pas encore si j’aurais l’occasion de passer par là au cours de mon périple à venir. Je décide comme toujours de laisser faire les choses.

J’étais chez mon amie Japonaise, Megu, à Osaka quand je décide de contacter Fabien. Il est français et travaille à la mairie de Matsue. Il connaît la région comme sa poche, parle Japonais et est passionné par la culture et les traditions du pays. Il me propose de me préparer un petit circuit pour voir un maximum de choses à Matsue et dans les environs. Moi qui aime me laisser aller la plupart du temps en voyage à l’improviste, je dois dire que ce programme m’a pourtant plus que motivé à me lever le matin !! Matsue est même devenue mon coup de coeur de ce voyage au Japon. Et pourtant il y en a des villes que j’adore dans le pays du soleil levant. Le Japon est le pays où je ne me lasse pas de revenir, il attise chaque fois plus ma curiosité.

couleur de l'automne à Matsue

♥ La ville de Matsue se situe sur une petite péninsule à l’ouest du Japon.

Ici peu de touristes occidentaux bien que les lieux soient très prisés par les touristes asiatiques. Et ça, c’est déjà un très bon point de départ parce que tu te sens complètement immergé dans un décor authentique !!

Je suis arrivée en bus depuis Osaka. Un bus à la Japonaise, bien confortable, qui te permet d’apprécier le trajet.

La vue depuis ma fenêtre est magnifique. Les paysages sont vallonnés et les couleurs d’automnes apportent une touche poétique à l’ensemble. Tu as peut-être entendu parlé des Momijis, ce sont ces petites feuilles d’érables qui illuminent les paysages Japonais passant du vert, au jaune, puis orange et rouge vif à cette saison ?

Pendant le trajet un vieux monsieur Japonais au look de cow-boy vient me parlais en anglais. Il est fan de mon sac à dos, qu’il trouve très stylé (selon ses mots). Ca me fait rire. Moi c’est lui que je trouve très stylé avec son chapeau de cow-boy. Il a 80 ans. Je lui note sur son petit carnet les coordonnées du site sur lequel il peut trouver le même sac. Il me parle de sa femme et de l’île sur laquelle il a travaillé une grande partie de sa vie et où il a appris l’anglais. Il m’écrit son prénom en Japonais sur un morceau de papier qu’il me tend et se met à rire. Evidemment je ne suis pas encore experte en Japonais. Puis il me le note dans notre alphabet et me demande de lui écrire le mien.

En descendant du bus, il veut absolument qu’on nous prenne en photo avec nos sacs à dos respectifs. Il me guide ensuite en direction de mon hôtel, puis chacun reprend sa route. J’adore ce genre de rencontres en voyage.

Arrivée à Matsue

♥ Expérience : Deux nuits en hôtel Capsule

C’est en fin d’après-midi que le bus arrive à Matsue. J’ai réservé une nuit le matin même sur booking, un hôtel « capsule » c’est un concept très japonais dont j’étais curieuse de tester le confort depuis longtemps.

“Ta chambre” se résume à la taille de ton lit. Étant donné ma petite taille,1m58, je suis large !! On te fournit un pyjama, des chaussons, un casier pour ranger tes affaires dans une salle commune. Et comme dans de nombreux hébergements au Japon, tu as dans les sanitaires tout le nécessaire de toilette. Ca va du gel douche au lait pour le corps, en passant par le démaquillant, le soin visage, les cotons tiges, le sèche cheveux,des rasoirs, des boules quies … et j’en passe. J’aime ce soucis du détail que tu retrouves partout ou presque au Japon.

La première bonne surprise c’est que mon hôtel se situe juste en face de la gare. La deuxième, c’est qu’avec ma réservation je peux profiter de l’Onsen d’un autre hôtel. 

♥ Les sources chaudes naturelles au Japon

Un onsen, c’est un bain public Japonais. Tu te baignes dans des bains d’eau chaudes provenant de sources naturelles.

Le temps de m’installer, la nuit tombe et je pars m’aventurer dans les rues de la ville pour me rendre à l’onsen. Tester ces bains publics au Japon , ça fait parties de mes expériences favorites. Pour cette fois, je dois dire que le lieu est très traditionnel, bien dans son jus !!! J’ai même du mal à rester dans l’eau qui avoisine les 45 degrés, et pourtant j’adore l’eau chaude. 

Je suis agréablement surprise par cette petite ville que je trouve pleine de charme. Les ruelles sont agréables, il y a un grand canal bordé par de très beaux Ryokan et de petits restaurants, tous plus attractifs les uns que les autres.

♥ L’hôtel à la mode Japonaise

Un Ryokan, c’est un “hôtel traditionnel” , tu dors sur des tatamis et tu peux avoir ton onsen privé. J’en ai repéré un sur le chemin que j’aurais bien testé si j’étais resté un peu plus longtemps.

Au Japon , chaque ville a sa spécialité culinaire. Celle de Matsue est le Soba, ce sont des nouilles froides à mélanger avec une sauce et de petits condiments. Le poisson et les fruits de mer y sont aussi populaires , la ville se situant tout près du bord de mer.

Dans cette étape de mon voyage, je vais de surprise en surprise. J’ai passé deux jours à m’émerveiller ! J’aurais pu y rester quelques jours de plus, car même avec un planning bien rempli,  il reste encore de nombreuses choses que j’aimerais découvrir dans la région. 

Fontaine à Matsue

Le nom de cette ville Matsue signifie « racine de l’île » , on peut découvrir dans la région qui l’entoure « le Japon ancien ». C’est d’ailleurs cette atmosphère traditionnelle qui me plaît beaucoup ici.

J’ai visité non moins d’une dizaine de sites en 2 jours ! C’est pas trop dans mes habitudes, moi qui ai tendance à flâner en voyage, mais je ne regrette pas du tout. Chaque lieu m’a émerveillé je dois dire. Je me suis juste levé le matin pour allonger mes journées au final 😉 

♥ Le temple Gesshô-ji

C’est par le temple dédié aux seigneurs de la ville que j’ai démarré l’exploration : Le temple Gesshô-ji. Je me suis levée tôt (pour moi qui vois rarement le jour avant la mi journée lol) , donc j’étais sur place un peu avant 9h. Les lumières étaient magnifiques, le lieu complètement silencieux, si ce n’est le bruit des feuilles des arbres, de nos pas et le chant des oiseaux. Après cette balade au milieu des arbres centenaires, je termine la visite par le pavillon qui se trouve à l’entrée du temple. Fabien m’accompagne, il m’explique que même par temps de pluie le son des feuilles qui se mêlent au bruit des roseaux qui claquent, donnent au lieu une atmosphère particulière. 

Ensuite, nous nous rendons en ville. Les sites touristiques sont très faciles d’accès car ils sont tous reliés par le trajet d’un bus dédié à cet effet. Tu peux d’ailleurs te procurer un pass si tu restes plusieurs jours.

Le centre historique de Matsue regorge de lieux magnifiques. Je me suis laissée embarquée par l’Histoire de la ville. Les différentes époques sont présentent dans ce patrimoine locale qui t’emporte véritablement à vivre un voyage hors du temps.

temple Matsue Matsue

♥ Un château qui a gardé sa splendeur originelle

D’abord, le château de Matsue et ces 12 donjons originaux !  Un monument qui date du début de l’époque Edo (autour de 1600). Ce véritable château Samouraï a la particularité d’être noir, c’est l’un des mieux préservé du Japon. La plupart des châteaux Japonais sont blancs. Il doit sa couleur à sa structure en bois d’origine. Seuls 5 édifices de ce type sont encore présents dans tout le Japon. Il sont classés “Trésor national”.

A l’intérieur je suis frappée par les poutres qui constituent sa structure. Tu peux aussi y voir tout l’attirail des samouraï.

Du haut du château, la vue sur les environ vaut aussi le détour.

♥ Prendre son thé au Japon

Ensuite, nous nous rendons au pavillon du thé, l’occasion d’apercevoir le château sous une autre perspective. Et surtout, ce pavillon ancien, reconstruit à l’identique, fidèle à l’époque Samouraï. Un pavillon de ce genre est construit à base de roseaux tressés, une longue histoire de patience, de branche parfaite, de séchage de bois … Evidemment,le petit pavillon ne s’est pas construit en un jour !! Enfin, aller au bout du monde pour admirer un toit de chaume c’est un peu le comble pour une normande !

Pavillon du thé matsue

Je dois avouer que la visite du pavillon de thé, c’est le moment que j’attends avec impatience: On entre s’installer sur les tatamis pour déguster !!! Tu parles à mon ventre, tu parles à mon coeur lol.

Là, je ne te cache pas mon moment de joie. C’est l’occasion pour moi de faire le point sur la façon de boire mon bol de Thé Macha, mais surtout de comprendre toute l’importance de cette cérémonie dans la culture Japonaise. Dont la principale fonction est l’enseignement de l’humilité. En accompagnement du thé, on nous sert une pâtisserie traditionnelle “wagashi” . Ce n’est pas le nom d’un pokémon !! C’est un petit rectangle de la taille d’un bonbon, à la consistance sableuse qui fond dans la bouche. Son goût sucré permet d’équilibrer le goût plus amer du thé Macha. Parce que au Japon, tout est une histoire d’équilibre, c’est bien connu !

spécialités de Matsue Pavillon de thé Matsu pavillon du thé Matsue

La visite se poursuit dans la rue historique du centre ville “Shiomi Nawate”.

♥ La résidence  “Buke Yashiki”

Notre premier stop s’effectue à la résidence  “Buke Yashiki” ce qui signifie “résidence de samouraï”.  Pour te dire la vérité, je viens d’en découvrir la signification sur le blog ” Découvrez Matsue” rédigé par Fabien. Parce que dans mes notes j’ai noté qu’on avait rendu visite à un gars qui s’appelait Luke Yashiki. voilà ce qui se passe, quand une blonde viste le Japon sans parler japonais 😉

En entrant j’étais d’ailleurs à deux doigts d’aller serrer la main de “luke”, le samouraï qui nous accueille devant l’entrée. Mais le gars en cire n’a finalement pas beaucoup bouger quand on s’est approché de lui. ohhhh, non mais j’avais bien vu que c’était une statue !!! La maison est en bois et entièrement authentique. C’est assez rare que ces vieilles constructions soient ouvertes au public. 

 

Maison de samourai à Matsue

On continue de rendre visite aux célébrités de la ville.

♥ Lafcadio Hearn: L’écrivain européen immigré au Japon

La maison suivante est celle de l’écrivain Lafcadio Hearn, venu d’Europe qui épousera une Japonaise. Cette petite demeure traditionnelle est entourée par un jardin harmonieux et paisible. Si comme moi tu aimes écrire, tu rêves d’un lieu calme, beau, épuré, c’est dans cette maison que tu rêveras de t’installer toi aussi !!! Ici chaque détail compte, raffiné, baigné de lumière … 

 Bon après aucune chance de la trouver ce petit bijou sur airbnb ou home exchange, faut pas rêver non plus.

maison de l'écrivain à matsue

J’ai donc déambulé ici et là, j’ai rêvé qu’un jour je finirai mon livre, pensive sur les marches en observant le jardin zen et puis je me suis assise à la table de l’auteur, qui a eu le génie de compenser sa petite taille par une chaise haute afin de pouvoir voir de près ce qu’il écrivait.

Il a écrit de nombreux ouvrages, dont le plus célèbre ” The Glimpses of Unfamiliar Japon” .

 

♥ A table: Ce midi c’est SOBA !

Forcément , ce midi, le plat de rigueur c’est le fameux Soba. Comme je te l’expliquait au début de l’article. On reçoit notre plateau composé d’un empilement de petites boîtes dans lesquelles se trouvent les nouilles, un bouillon froid et des grosses creuvettes tempura (panées et fries). Je pourrais te dire que je me suis régalée, mais au Japon c’est un peu inutile de le préciser. J’attends chaque repas comme un enfant prêt à ouvrir ses cadeaux le matin de Noël. 

Soba à Matsue

Puis, pour digérer, rien de mieux qu’une croisière !! Et ici aussi, la croisière s’amuse !!

♥ Croisière sur les douves du château

La croisière Hirokawa consiste à se balader tout autour des douves du chateau. Bien au chaud sur une gondole équipée de tables chauffées au charbon et couverture intégrée. Les japonais sont trop forts niveau ingéniosité ! J’ai même le droit à la visite en Japonais car le reste des touristes sont tous du coin. Et franchement ça vaut le spectacle ! Notre guide est tout excité par sa mission. Sous les ponts il pousse la chansonnettes, il pose plein de questions auxquelles je ne comprends rien (mais j’avais la chance d’être accompagnée de mon traducteur !) et il nous fait des mises en scènes hilarantes. J’ai été conquise par ce petit moment de détente au fil de l’eau qui m’a valu quelques fous rires. 

croisière à Matsue

Les douves de matsuePour terminer cette journée, je retourne me prélasser dans les sources chaude d’un Onsen. Demain, c’est encore une journée bien remplie qui m’attend. Mon corps recharge ses batteries avec cette eau aux vertus magiques.

Cette deuxième journée est consacrée à la découverte de sites qui entourent la ville mais accessibles facilement en train et avec les navettes.

Une journée que j’ai vécue telle Alice au pays des merveilles avec des yeux de petite fille ébahie et émerveillée à chacune des étapes de mon parcours.

♥ Le sanstuaire d’Izumo : Rencontre des dieux au Japon

Le matin, rebelotte, en grande motivée, je programme un départ par le premier bus de 8h40. Il y a un peu moins d’une heure de trajet pour se rendre au Sanctuaire d’Izumo.

Pour la petite histoire, il est dit que chaque année  tous les dieux du Japon s’y réunissent pendant « le mois des dieux ». Et justement c’est à cette période, en Novembre ! Tu peux admirer à la fois le sanctuaire, et les momijis qui passent en cette saison d’automne du vert au rouge vif et qui rendent si spécial tous les paysages au Japon. C’est un Sanctuaire connu aussi pour y faire des voeux liés à l’amour ou “au lien” en général. Les jeunes filles s’y rendent lors de cette semaine particulière entre copines pour manifester leur désir de rencontre ou de mariage.

Tu penses bien que j’en ai accroché des plaquettes de voeux hein !! La prochaine fois si ça te dit, je t’emmène avec moi ! 

 corde Matsue

Sanctuaire d'Izumo Matsue

Dans ce sanctuaire il y a la plus grande corde sacrée du Japon ! Impressionnant tressage ! Je m’y suis baladé allant de temple en temple. Le lieu est au coeur d’un ensemble de pins noirs. Il y règne une douce atmosphère au calme légendaire du Japon. Les allées sont parsemées de petites statuettes de lapin, encore un porte bonheur à prier.

Après ce tour du sanctuaire, je traverse l’allée centrale du village pour retourner à la gare. Comme partout au Japon aux abords des sanctuaires il y a des tas de petites boutiques où tu peux acheter entre autres souvenirs des spécialités culinaires , des bons présages, et tout un tas de petits souvenirs plus “Kawaii / mignons » les uns que les autres. Car oui au Japon, il faut bien le dire, tout est MIGNON ! KAWAii comme on dit ici.

Et, à commencer par la célèbre mascotte de MATSUE que tu trouves décliné sous toutes les formes. Je rentre donc avec le train à l’effigie de ce petit chat Jaune assis à côté de moi sur une banquette rose avec des coeurs. Le soucis du détail je te disais. 

  train de matsue Mascotte de Matsue

♥ Le musée d’art Adachi : Le plus beau jardin du Japon

Pas le temps de ralentir le rythme aujourd’hui, je repars dans la foulée visiter le Musée d’art Adachi.

Connu pour son très célèbre jardin. Il est élu plus beau jardin du Japon depuis 15 ans ! On ne peut que l’admirer à travers les fenêtres du musée. L’idée c’est de le présenter comme un tableau vivant dont les couleurs changent avec les saisons. Une pure merveille, tout y a été tellement pensé jusque dans le moindre détaille ! Les montagnes à l’horizon on étaient acheté par le musée pour assurer qu’aucun arbre n’allait être enlever. Car oui, tout le jardin a été composé pour se fondre parfaitement dans l’environnement et en faire une continuité visuelle assez impressionnante.

Pour entretenir le jardin, chaque employé s’est vu offrir une petite parcelle du jardin dont il est responsable. Chaque matin, les employés du musée, avant leur service, entretiennent leur parcelle avec minutions.

L’intérieur du musée est dédié principalement à l’art des estampes Japonaises que je trouve tellement inspirantes. Il y a aussi une belle collection de céramiques.

Musée Adachi Matsue Musée Adachi Matsue  Musée Adachi Matsue Musée Adachi Matsue

♥ Jardin traditionnel de Yuushien

C’est par le Jardin traditionnel de Yuushien que s’achève cette journée. La nuit commence à tomber vers 17h, et en cette période de fin d’année.  C’est alors que tout le jardin qui s’illumine et met en scène un véritable spectacle son et lumières. Juste féerique !! C’est le mot qui illustre le mieux ce que mes yeux ont pu voir. Un décor enchanteur dans lequel on ne cesse de se laisser surprendre. Les paysages se reflètent dans les eaux des lacs qui composent le jardin.

En été le jardin est dédié à la culture des anémones. Que l’on peut admirer en hiver dans la serre couverte du jardin.

Jardin Matsue Jardin Matsue Jardin Matsue Jardin Matsue Jardin Matsue Jardin Matsue Jardin Matsue Jardin Matsue Jardin Matsue Jardin Matsue

En deux jours à Matsue j’ai donc pu apprécier bon nombre de merveilles que cette ville a à offrir. J’ai même déjà envie de reprogrammer un prochain séjour. Pourquoi pas au printemps avec les Sakurra, les cerisiers en fleurs qui paraît il inondent de leurs pétales les jardins du château dans lequel je pourrais me mêler aux habitants qui viennent y pic-niquer.

J’ajouterais à ma liste, aller observer un des plus beaux coucher de soleil du japon, du haut du musée d’art moderne. Il paraît qu’on peut y observer le soleil disparaître sur le lac Shinji qui est l’un des plus vaste du pays.

Il y a aussi dans la région, des villages ancestraux, restés intactes. Où les rues semblent appartenir à un autre temps.

Depuis Matsue, je me suis ensuite rendue à Tokyo par le bus de nuit. Mais j’ai appris lors de mon séjour qu’il existait un bus au tarif spécifique pour aller jusqu’à Hiroshima. Coupler une visite dans cette partie du pays vaut vraiment la peine.

Si cette région du Japon attise ta curiosité , je te conseille de te rendre sur le blog de Fabien qui est une véritable mine d’infos pour te guider et te déplacer dans cette région : “Découvrez Matsue “

Je te conseille aussi le blog d’Ala qui vit au Japon. C’est lui qui m’a recommandé cette destination, ” Un Gaijin au JApon “ .

Dis-moi, si cet aperçu t’a donné envie d’aller faire un tour dans cette petite péninsule du bout du monde 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 clés pour partir sans plus attendre - Ebook offert !
x