Le syndrome Forest Gump du voyageur

photo île de pâques

♥ Qu’est ce le syndrome Forest Gump du voyageur ?

C’est quand tout d’un coup tu t’arrêtes. Que tu ressens le besoin de t’enraciner, d’avoir un chez toi, et puis toi aussi tu pourras inviter les autres, te reposer, te ressourcer.

Continuer le voyage autrement et assumer ton envie de poser ta valise. Même pour plusieurs semaines. Oui, je ne parle pas encore en mois mais je pourrais bien m’y surprendre.

Car finalement, voyager de façon perpétuelle après quelques années c’est le début une routine à part entière.

Et la question soudainement je me la pause. Pourquoi? Pour aller où maintenant? Des envies de voyages j’en ai encore évidemment. Mais je ressens après tout se temps à vagabonder, à compter les jours entre 2 avions, à courir du comptoir d’enregistrement à la porte d’embarquement, l’envie parfois de ralentir, de prendre le temps d’être quelque part et pas partout.

Troquer mes ailes pour des racines? En voilà une idée qui me fait flipper ! Et pourtant, ne suis-je pas la première à te pousser à sortir de ta zone de confort pour accomplir tes rêves?

Mais ma zone de confort à moi, c’est devenu l’inconfort de ma vie nomade. Toujours partout, ma vie dans mes bagages. Oublier l’heure, mon chargeur de téléphone, ma tête, où je vais, quand je rentre, le jour du prochain départ.

Emporté dans un tourbillon d’aventures. Mais aussi … une vie.

Je ne te cache pas qu’après 5 ans d’errances à moindre coût, les lits superposés des auberges de jeunesse j’en ai ma claque! Sans parler de s’adapter pour ne pas dire supporter certaines personnalités que tu y croisent et dont bien que tu partages sûrement le goût du voyage, c’est á peu près tout ce qui vous rassemble. Et cette histoire que tu répètes en boucle à chaque rencontre. Je me souviens du ras le bol de mon petit résumé récité presque par coeur à la longue lors de mon tour du monde en 2013.

Bizarrement, j’ai envie de remplir un frigo en allant au marché, de recommencer à prendre le temps de cuisiner (on s’emballe pas trop non plus ! Mais tu vois l’idée), de me remettre à peindre et à coudre , de reprendre le sport aussi et de me faire des cinés. Une vie “normale” comme je l’entends si souvent. Avec encore des voyages de temps en temps, le plus souvent. Mais aussi le temps de prendre mon temps : Chez moi ! C’est où ça?

Pas que je ne prennent jamais mon temps en voyage, car pour le coup, la rapidité c’est vraiment pas ma marque de fabrique ! Mais, tout le temps que tu as même si il semble allongé en voyage tu le combles dans la découverte. Á apprendre aussi, souvent.

Seulement maintenant vient un autre temps. Après le temps de la découverte et de l’apprentissage. Cette année fut pour moi celle de la réflexion et de l’assimilation. Je souhaite la prochaine pleine de création et notamment dans une étape de transmission.

Comment j’ai ouvert les portes de ma liberté? En terme plus basique, comment tu fais pour voyager si souvent ? C’est la question qui revient en boucle? Mais honnêtement la réponse n’est pas dans le comment. Crois moi, dès que tu sauras pourquoi tu veux voyager toi aussi, tu trouveras comment faire. Les solutions pour élaborer le dessein qui te fera t’envoler arriveront naturellement dans ta vie. C’est surtout ce que j’ai envie de continuer à transmettre sur le blog à travers mes récits d’expériences ou mes constats, qui font suite parfois á mes échecs cuisants! Comme notamment la fois où j’ai décidé de me lancer en road trip en Australie. Á vrai dire les deux fois ! Car comme je l’ai déjà dit dans un autre article. Les idées de merde en général je persiste un peu pour être bien sûr qu’elles sont pourries.

Donc voilà, l’objectif pour moi cette année : Dénicher mon endroit de rêve. Celui où je vais pouvoir créer ma bulle et avoir non pas l’intimité d’une ado de 15 ans comme c’est plus ou moins le cas jusqu’à maintenant quand je rentre chez mes parents. Mais bien la mienne.

Allez je te l’avoue celle d’une femme de 40 ans. Des racines et des ailes disaient ils. Il arrive un moment où même les oiseaux ont envie de se poser et de faire leur nid. Nomade un jour, nomade toujours. Cette année j’en suis certaine me réservera son lot de bonnes surprises.

5 ans, c’était le temps dont je rêvais pour vivre ma mini retraite. Je ne sais pas vraiment comment, mais ce que je pensais alors impossible ou presque il y a 5 ans s’est matérialisé, alors pourquoi pas vivre à New York ou face à la mer?

Partir à l’aventure, celle de vivre avec moins d’aventures. Au moment où j’écris cette dernière phrase, résonne dans ma tête : “Et tu crois vraiment que tu vas y arriver ??”

Alors cette voix qui m’importune à l’heure des décisions, je lui réponds : “Pour savoir si c’est possible ou pas, il va falloir essayer.”

Je lance mon défi, celui que j’avais commencé au tout début de ce long voyage, qui s’est transformé en mode de vie : Trouver mon endroit de rêve et y déposer ma valise pour quelques temps au moins quelques mois. Mon voyage est aussi un chemin vers la connaissance de soi, vers ce qui m’apaise, vers une liberté intérieure. Depuis quelques temps lors de mes voyages, je suis attiré par le yoga. Depuis le début tout m’a amené à m’ouvrir à des expériences spirituelles de tout genre. Moi qui suis pourtant très terre à terre, l’expérience m’a souvent montré que tout ne s’explique pas. L’inexplicable fait parfois peur. Mais à chaque fois, j’en suis ressortie grandit, plus confiante et plus sereine. Ce voyage là, est certainement celui qui au final m’a le plus nourrit.

Alors voilà, comme Forest Gump est passé de la course au ping pong, puis a l’entreprenariat dans la crevette. Je passe de l’enseignement, au voyage puis à cette nouvelle aventure que je te raconterai au fur et à mesure … Depuis mon voyage en Inde j’ai eu un éclairage. J’ai rencontré là bas un astrologue. L’Inde c’est le berceau de l’astrologie. J’y suis allée comme toujours avec mon grand scepticisme. En deux seconde, le gars m’a bluffé ! Il a affirmé que j’étais enseignante, que depuis quelques années je n’avais pas du tout envie de travailler. Rien que ça après un serrage de main il fallait déjà le faire. Alors quand il m’a parlé de la suite, je suis resté attentive. Et ce qu’il m’a suggéré colle complètement avec certain de mes rêves, que j’avais du mal à admettre, et du coup à matérialiser. Je me lance donc à l’assaut de ces nouveau projet, je n’ose encore le dire (oui je suis pudique en vrai!)

Mais tout ça pour te dire, qu’on a qu’une vie mais que ça n’empêche pas d’en vivre mille ! Qu’on est pas né sous une étiquette, “employé à vie par” … Que tes rêves, tes désirs évoluent et c’est normal, que ça fait partie du chemin. Que demain est un autre jour et qu’on peut toujours tout recommencé. Rien n’est facile, pour personne. Choisir la différence, choisir ce qui nous rend unique, choisir d’aller vers ce qu’on aime, choisir de quitté une situation confortable pour une vie pleine d’incertitude, non ce n’est pas simple. Mais la vrai question c’est: Est ce que ça en vaut la peine ?

Et à celle là je peux t’assurer que quelques soit l’issue, tu ne regretteras jamais d’avoir essayer d’atteindre ton rêve, quelqu’il soit. Et puis si réaliser un rêve c’était si facile, est ce que ça serait vraiment un rêve ?

voyager en solo

J’ai rencontré il y a deux ans au Canada, Daniel Blouin. Il présentait sa conférence “Sortie de Zone” issue de son livre qui raconte l’histoire de sa vie. J’ai ri énormément, j’ai pleuré. Ilm’a tellement touché. Tu écoutes Daniel et tu sais que tout est possible. Sa vie est un éternel recommencement. Et toujours pour le meilleur. Avec des prises de risques, avec des paris fous. Une des histoires les plus inspirantes que j’ai entendu. Si tu veux la lire en détail son histoire tu la trouveras ici.

Mais sans prétention, je me suis dit quand je l’écoutais , moi aussi j’ai vécu tout ça. Et si c’était à refaire, je recommencerai tout sans hésiter.

Est ce que toi aussi tu as déjà eu envie d’avoir en toi ce petit côté Forest Gump ? ” La vie c’est comme une boîte de chocolat, on ne sait jamais sur quoi on va tomber …” Et c’est tout ce que j’aime au cours de mes voyages. Chaque jour est une surprise.

Et toi tu rêves de quoi ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 clés pour partir sans plus attendre - Ebook offert !
x